La Notion du Temps de Travail des Indépendants, on en parle ?

par Uncategorized

Ameline a un souci de notion de temps de travail. Travailler un nombre d’heures fixes/jour et par semaine ou adapter son temps de travail à son énergie ? Elle culpabilise les jours où elle travaille peu même si elle a respecté ses échéances clients. La notion du temps de travail est différente d’une personne à une autre. Selon son passé professionnel, son éducation et la société actuelle la poussent à suivre le vieux dictat du 9-18. Aujourd’hui, voyons comment aborder le temps de travail quand on est indépendante.

notion du temps de travail pour les freelances

La notion du temps de travail des freelances et non salariés

3 grandes croyances de sur les temps de travail quand on travaille à son compte :

  1. Être freelance c’est souvent pas d’horaire
  2. Des heures fixes poussent selon moi à la procrastination comme en entreprise. C’est très simple de passer le temps.
  3. Sans horaires la fleur au fusil risque de te faire rater des échéances

Je vais être honnête et cash : le temps de travail ne signifie rien.

Selon ton objectif principal, tu as des tâches à réaliser : création de contenu, travail client, admin, etc. Ces sont ces tâches qui vont déterminer si tu vas faire des grosses semaines ou des grosses journées.

Tu peux donc avoir des semaines très chargées et d’autres très light. Peu importe si les actions que tu mènes te font atteindre ton objectif.

La notion de temps de travail des indépendants

Energie cyclique vs. horaires de travail classique

On entend souvent parler de fixer des horaires pour réussir à décrocher. Là, je ne fonctionne pas ainsi car je suis mon énergie cyclique féminine. Et j’ai identifié mes moments de concentration optimum. Je m’organise donc en fonction de ces moments où j’essaie de rentrer dans le flow avec des sessions de deep work. Parfois on abat en 2 heures ce que l’on met 4 heures à faire parce que ce n’est pas le bon moment de la journée ni la bonne période du mois.

Donc pour résumer, on se concentre sur son objectif, on évalue les différentes actions à réaliser pour y arriver et on les planifie en fonction de son énergie et de son rythme cyclique personnel.

Si cela ne représente que 20 heures de travail par semaine et que tu atteints ton objectif, pourquoi culpabiliser ? Si tes semaines font 70 heures et que tu atteints ton objectif, songe à déléguer, si tu ne l’atteints pas il y a certainement quelque chose à revoir au niveau de ton organisation interne, de ton objectif et des tâches que tu fais. On est alors sur une autre problématique.

J’espère que cela va aider Ameline à moins culpabiliser et que cela te donne aussi l’envie de voir le temps de travail autrement. Dis-moi dans les commentaires comment tu fonctionnes !

NB : je réponds à la question d’Ameline traductrice freelance Français-Japonais d’ENR Japon.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This