3 Conseils pour dépasser le syndrome de l’imposteur

par Business, Podcast

Vous entendez cette petite voix qui vous dit que vous n’y arriverez pas avec autant de bons entrepreneurs qui sont là depuis longtemps. En plus, ils ont des communautés incroyables et leurs produits ont l’air géniaux. On en entend parler partout et pourtant tout le monde en souffre toujours autant, j »ai nommé le syndrome de l’imposteur ! Je me suis demandé quels étaient les vrais leviers pour dépasser le syndrome de l’imposteur. Commençons par le début.

Qu’est-ce que le syndrome de l’imposteur ?

C’est le fait de ne pas se sentir légitime dans son rôle, dans son positionnement business ou son nouveau poste.

C’est particulièrement valable pour les personnes qui débutent ou qui sont en reconversion et se lancent dans leur nouveau business. Elles se disent qu’elles ne sont pas légitimes pour vendre leur nouvelle expertise à des tarifs humains parce qu’il y a déjà plein de monde sur le marché, qui sont là depuis bien plus longtemps et qui font la même chose tellement mieux qu’elles.

Elles se sentent dévalorisées, elles ont peur et elles perdent confiance en elles.

Même si on l’a beaucoup au tout début, le syndrome de l’imposteur est là tout au long du voyage de l’entrepreneur. En effet, un business ça évolue, ça ne reste pas fixe et des paliers sont parfois difficiles à passer. Il nous pousse à nous remettre en question et nous faire douter à chaque étape.

Conseil n° 1 pour balayer le syndrome de l’imposteur

Répétez avec moi :

« Tout a déjà été fait.

Tout a déjà été dit. »

Ce que vous voulez faire existe sous une forme ou une autre.

La différence vient de la façon de délivrer ce même produit ou service. Cela vient des mots que vous utilisez, de votre personnalité et de votre touche personnelle.

Vous êtes donc l’imposteur de quelqu’un et quelqu’un d’autre est votre imposteur. On est tous des imposteurs.

Si nous sommes tous des imposteurs, nous sommes donc tous légitimes.

Il y aura toujours de nouveaux chanteurs, pourtant il y en a des millions. Il y aura toujours de nouvelles entreprises, pourtant il y en a des millions aussi.

Gardez en tête que la concurrence est là pour vous rappeler qu’il y a un public prêt à acheter.

Chacun a sa place parce que le gâteau est suffisamment gros.

3 conseils pour dépasser le syndrome de l'imposteur

Conseil n°2 pour dépasser le manque de légitimité

À moins d’être toujours en études ou de n’avoir jamais travaillé, au moment où vous vous lancez dans l’entrepreneuriat, vous avez déjà plusieurs, voire de longues années d’expérience professionnelles derrière vous.

Tout votre background professionnel va vous servir pour votre business.

Votre expérience professionnelle salariée antérieure est une base excellente pour légitimiser ce que vous faites aujourd’hui dans votre nouveau métier.

Selon les entreprises où vous avez bossé, vous avez développé certaines compétences et certains soft skills.

Quand j’ai eu mon premier gros job à Paris, j’ai passé presque sept dans cette grosse entreprise de services américaine à gravir les échelons. Qui dit boite américaine dit rigueur, dit process nombreux, dit customer care poussé. Ce que j’ai appris me sert toujours aujourd’hui. Puis un jour, j’ai tout envoyé valsé parce que ce job m’a essoré physiquement et psychologiquement, mais j’ai gardé des habitudes. Les process font partie de mon business aujourd’hui et c’est de ce job que je tiens cette façon de travailler. Idem pour le customer care.

Donc servez-vous de ce que vous avez appris dans vos précédents jobs, même si vous êtes débutants dans votre nouveau métier.

Votre métier ne fait pas votre entreprise. Vous avez acquis tout au long de votre carrière des compétences et soft skills qui vont vous servir maintenant. Vos nouvelles compétences ne constituent qu’une toute petite partie de votre entreprise.

Vous n’êtes pas une petite débutante qui sort de son œuf. Reprenez confiance et conscience dans votre parcours pour votre business.

Conseil n° 3 Agir pour vous débarrasser une bonne fois pour toute de l’imposteur qui est en vous

Oui ! Agissez sans réfléchir à ce que l’on pense de vous. Et agissez sans brandir votre banderole de petite nouvelle dans la thématique.

Il n’y a pas écrit sur votre front : « je suis débutante sous-payer moi ». Personne n’a besoin de savoir.

Allez vous présenter, proposer vos services. Proposez des prestations intelligentes qui regroupent votre nouvelle compétence, celle que vous avez apprise lors de votre reconversion, puis ajoutez vos soft skills de votre carrière passée pour proposer une prestation qui se démarque de vos concurrents.

Si vous êtes entrepreneuse, c’est pour être libre. Libre de votre temps et de vos services, n’est-ce pas ?

Vous ne vous lancez pas pour dire « je suis débutante et je ne mérite pas ce tarif ».

Qui plus est cela est véritablement mauvais pour le marché, qui avec des tarifs faibles, est tiré vers le bas.

Vous n’avez pas une entreprise pour gagner moins que le Smic.

Non, proposez des prestations complètes et appliquez des tarifs cohérents, corrects, honnêtes. mais agissez.

Un client à la fois.

Normalement, entre entrepreneurs on ne se demande pas le cv, donc vous n’avez pas à justifier de votre nouvelle carrière. Si on vous demande des références, il y a fort à parier que vous avez pu vous entrainer dans la formation que vous avez suivie pour acquérir ces nouvelles compétences. Ce sont des preuves de votre travail, même si c’était de l’entrainement. Elles constituent le début de votre portfolio.

Par ailleurs, aujourd’hui il n’y a rien de plus courant que quelqu’un qui se reconvertit. Et commencer une nouvelle aventure ne signifie pas devoir se sous vendre et se sous-estimer.

Faites vous un tout petit peu violence et tout se passera bien dans vos nouvelles relations, promis !

Comment dépasser le syndrome de l’imposteur si vous êtes vraiment bloquer

Si vous n’arrivez pas à sortir de ce cercle vicieux qui vous paralyse dans votre business. Prenez une feuille de papier et listez tout ce que vous savez faire, toutes vos passions et prenez du recul. Vous avez déjà accompli beaucoup de choses. Soyez en fière !
Vous voulez en parler et avoir des clés personnalisées dans votre business pour dire bye-bye au syndrome de l’imposteur, réservez un appel découverte avec moi !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This