Si tu as un business en ligne, tu as toi aussi certainement un processus de création pour tes contenus, pour tes offres, pour ton travail avec tes clients. Tu es habituée à suivre des étapes inscrites sur ta to-do list en suivant le plan que tu as trouvé sur le web ou dans une formation. En soi rien de problématique, il y a d’excellentes formations sur le sujets, il ya une foule d’infos sur le Web en accès gratuit. Mais aucuns de ces programmes ne prend en compte ton individualité ni les étapes que ton corps et ton esprit subissent au cours du mois. Pourtant, chaque phase détient un pouvoir naturel particulier qui peut te servir à mieux exploiter ton énergie et surtout gagner du temps, du repos, de la clarté, de l’apaisement et de l’argent.

Je t’emmène dans une série de 4 épisodes pour t’expliquer les 4 phases de création.

Nous allons voir que tout ce que tu as jamais conçu, donné vie comme un bébé, un livre, ton business ou même un événement passe par ces 4 étapes. Elles se synchronisent avec les saisons, le cycle lunaire, le cycle menstruel et le cycle naturel des organismes végétaux. Une fois que tu as compris ce qu’ils sont, que tu les utilises en conscience, tu vas pouvoir décupler ta créativité et ton processus de création. Aujourd’hui, nous commençons par une de ces phases : l’émergence.

Je te pose une question : qu’est-ce que la création cyclique ?

Un cycle n’a pas de début ni de fin puisqu’il s’agit d’une boucle fermée. Tu pourras remarquer que tout est cyclique autour de nous :

  • Les saisons : 4 saisons par an
  • Les années recommencent à l’identique tous les 12 mois
  • Les mois : 4 trimestres par an
  • Les semaines : 4 semaines par mois
  • Les jours : 4 phases par jours
  • Les cycles lunaires : 4 phases par lune
  • Les cycles menstruels : 4 phases par cycle
  • Le cycle de pousse des plantes, légumes et tous les organismes végétaux : suivent les 4 saisons

Cela signifie que tout recommence et suit un chemin identique étape par étapes à chaque cycle.

En tant qu’être humain nous vivons nous aussi selon un cycle qui se calque sur la nature. Notre énergie est donc liée à la phase du cycle dans laquelle on se trouve.

Par exemple : la nuit on dort parce qu’on est fatigué de notre journée si on travaille le jour. C’est une phase de repos. En général, le matin on a de l’énergie parce que l’on sort de la phase de repos, l’après-midi est souvent synonyme de ralenti après avoir passé une matinée à dépenser notre énergie en créant, et le soir vient souvent un regain d’énergie.

Si tu travailles comme une folle de 8h le matin à 18h le soir avec peu de pause, tu ne respectes pas la nature cyclique de ton corps et naturellement le soir venu tu n’as qu’une envie : aller au lit en même temps que tes enfants.

Je te disais qu’en tant qu’être humain nous vivons nous aussi selon un cycle qui se calque sur la nature.

Il faut ici faire la différence entre la nature cyclique de l’homme et celui de la femme. Nos cycles (homme ou femme) dépendent de nos hormones.

L’homme a un cycle hormonal qui dure 24 heures. Il s’agit là d’un fait scientifique que tu peux vérifier. Rien de sorcier, la testostérone se renouvelle en 24h. Cela donne à l’homme une image d’une personnalité plus stable mois sujette aux variations d’humeur et à l’indécision. Il peut donc chaque jour recommencer son processus de création sans trop de difficultés.

Notre société est construite sur ce modèle sans prendre en compte le cycle hormonal de la femme. C’est une des raisons pour lesquelles on nous pousse à être ultra productive sur des périodes très courtes. C’est aussi une des raisons pour lesquelles on dit que la femme est instable, sensible et indécise.

En réalité on est tout sauf indécise ou instable.

Notre cycle dure environ 28 jours comme tout le monde le sait. Il peut varier d’une femme à l’autre et être de 20 jours ou de 40. Nous régénérons notre énergie sur un mois environ. Le mien n’est pas très constant et oscille entre 21 et 30 jours. Il n’empêche qu’il a 4 phases distinctes :

  • la phase menstruelle (les règles) où le 1er jour des règles définit le 1er jour du cycle menstruel
  • la phase lutéale
  • la phase folliculaire
  • la phase ovulatoire

Notre cycle de création suit totalement notre cycle menstruel et chaque phase de création correspond à une phase du cycle menstruel.

L’émergence, le début du cycle de création

Est-ce que tu es comme moi à être excitée à l’idée de commencer un nouveau projet ? Entrevoir au tout début les possibilités que le projet peut apporter, imaginer clairement les résultats est totalement motivant et crée un enthousiasme qu’on a envie de partager.

Chaque projet créatif a besoin d’un commencement. J’appelle cette phase de création du cycle l’Emergence.

L’émergence a la même énergie que la phase folliculaire qui correspond plus ou moins aux 5 jours qui suivent les règles. On peut également lui faire correspondre le printemps ou la lune croissante. En suivant ton cycle et ton énergie au quotidien, tu peux mieux analyser et savoir dans quelle phase de création tu te situes et bien plus encore. Pour t’aider, j’ai créé le tracker d’énergie à télécharger gratuitement sur le site peachies.fr/suivre-energie ou en bas de cet article 😉

C’est le moment où tu plantes des graines ou tu te mets en route.

Si tu es une personne qui est facilement inspirée et enthousiaste comme moi, tu te sens à l’aise dans cette période. Cependant, c’est vraiment important d’apprendre à accepter les phases de vide fertile et de culmination afin de réussir à terminer les projets entamés sans s’épuiser. Je t’invite à écouter l’épisode 12 Douée pour commencer les projets sans jamais les finir, je te mettrai le lien dans les notes d’épisode.

Comment savoir que l’on est dans la phase de l’émergence ?

Imaginons que tu veuilles écrire un livre. La phase de l’émergence serait la période où tu commences à avoir toutes ces belles idées pour ton livre dans la tête. Tu commences à prendre quelques notes, balancer quelques idées de titres et tu essaies de voir comment toutes les idées que tu as envie de développer peuvent s’imbriquer ensemble.

Alors comment tu le sais que tu es dans la phase de l’émergence ? Tu es toute excitée par ta nouvelle grande idée et des idées autour de ça commencent à affluer dans ta tête à tout instant. Tu as soudainement envie de ne faire que ça, de t’y mettre à fond.

Sur quelles tâches dois-tu te concentrer pendant cette phase ?

  • Brainstorming
  • Faire un plan
  • Mettre tes idées sur le papier tout outil de création de projet que tu utilises
  • Poser tes intentions pour ce projet
  • Initier les premières actions

Si tu as des difficultés à te mettre en route sur les nouveaux projets parce que tu crois que ton travail n’est pas assez bon, que tu vas échouer ou si tu as peur de ce que les gens vont dire quand tu sortiras ton produit et le présenteras au monde, alors cette phase est parfaite pour t’aider à te concentrer et à te féliciter de démarrer !

Attention, tu n’as pas besoin que tout le projet soit fait durant cette phase. L’émergence est la phase du début. La phase de la culmination est celle où tu termines. Nous verrons cela dans les prochains épisodes.

Je trouve cela d’une grande aide de me rappeler qu’il y a une phase pour toutes les phase clés du processus de création. Ainsi, je peux me dire que je n’ai pas besoin de tout faire en même temps.

Une des meilleures façon d’en faire moins (et d’être moins stressée) est de te concentrer dans la phase de création dans laquelle tu es plutôt que d’essayer d’aller plus vite que la musique.

Quelles sont les questions à te poser pour profiter au mieux de l’émergence ?

  • Qu’est-ce que je veux avec ce projet ?
  • Comment est-ce que j’ai envie de me sentir en travaillant dessus ?
  • Quels sont les résultats que j’attends une fois terminé ?
  • Quelles sont toutes les idées que j’ai pour ce projets, même les plus folles ?
  • Quelles sont les dates clés et les éléments à fournir pour que ce projet voit le jour ?
  • Quelles sont les premières étapes pour faire sortir ce projet de terre ?

Quand tu avances dans la phase d’émergence avec enthousiasme et que tu canalises cette énergie en planifiant concrètement, tu vas prendre de l’élan et cet élan te servira tout au long des 4 phases de création.

La façon de commencer un projet a une grande importance. Sois en consciente, laisse la période d’émergence te faire sentir bien, laisse aller la perfection.

Selon la grosseur de ton projet, sers-toi de ta période folliculaire pour entamer ton projet, sers-toi du printemps si cela correspond plus à un projet de grande envergure ou sers-toi de la période de la lune croissante pour faire venir les idées et les mettre en place dans un plan concret.

À toi :

Quel est le tout premier pas que tu peux faire pour que le projet qui te tient à cœur sorte de terre ? Dis-moi dans les commentaires ?

Pour t’aider à suivre ton énergie et tes cycles je t’invite à télécharger le tracker d’énergie au quotidien. Super simple à utiliser, tu peux suivre ton rythme et ton énergie en moins de 5 minutes par jour et bien préparer tes phases de création. Tu le retrouves sur le site à peachies.fr/suivre-energie, le lien est dans les notes.

La semaine prochaine on parle de la phase suivante la phase de visibilité ! N’hésite pas à noter ou à laisser un commentaire, cela m’aide à mieux t’aider toi à chaque nouvel épisode. À la semaine prochaine !

Share This